Retour à la vue d'ensemble

Exemples pour les entrées

Bruschetta aux tomates et basilic

Avec une entrée de bruschetta aux tomates et basilic, on servira un vin blanc aromatique de faible acidité, comme Bibacchus Muscat.

Le muscat se caractérise par des arômes fleuris prononcés et une acidité moyenne, qui complèteront idéalement les arômes intenses du basilic. Quant à l'acidité modérée de ce cépage, elle tempèrera celle des tomates.

Fleurs de courgette farcies

Avec des fleurs de courgette farcies à la ricotta, aux oignons et au parmesan, on servira un vin blanc puissant et concentré comme Terredora Fiano Avellino.

La farce étant plutôt consistante, on portera son choix sur un vin blanc vigoureux, en mesure de lui tenir tête. Le Fiano di Avellino est un vin blanc plutôt épicé et minéral, qui s'accordera à merveille avec les oignons et le parmesan.

Saumon fumé

Avec du saumon fumé on servira un vin blanc moelleux, moyennement corpulent et sans élevage en fût de chêne, comme un Fendant, un pinot blanc, un pinot grigio, un chardonnay ou un Fino Sherry.

Les vins blancs riches en acidité ont l'inconvénient d'exacerber la saveur métallique du saumon. Les vins blancs moelleux, en revanche, soutiennent la consistance crémeuse du poisson et permettent aux arômes de s'épanouir dans toute leur splendeur.

Cocktail de crevettes

Avec un cocktail de crevettes à la sauce Thousand-Island, on servira un vin blanc léger de faible acidité, comme NP Bio Mont-sur-Rolle Bigaire.

Ici, c'est la sauce qui est la composante dominante. Or, elle est extrêmement difficile à combiner avec du vin. Le ketchup, le vinaigre, le jus de citron, le yogourt et les mayonnaises sont en effet autant d'ennemis jurés du vin. Quel qu'il soit, le vin choisi n'aura donc aucune chance de rivaliser avec de telles saveurs; sa mission se limitera à se soumettre et à rester en retrait.