Retour à la vue d'ensemble

Le vin peut-il être vinifié sans soufre?

La première législation permettant d’ajouter du soufre au vin remonte à 1487. De nos jours, même dans les plus grandes caves, ne pas ajouter de dioxyde de soufre (SO2) lors du pressurage reste inconcevable.

Vins Free From certifiés sans soufre

Les sulfites se produisent lors de la fermentation. Mais pour que le jus de raisin ne se dégrade pas et puisse être entreposé longtemps, les vignerons ajoutent encore du dioxyde de soufre au cours du processus de vinification. Depuis quelques années, Coop propose un cabernet sauvignon, une syrah et un chardonnay français sous sa marque propre «Free From», produits sans utilisation de dioxyde de soufre. Ces vins sont désormais certifiés «sans soufre» par le Service Allergie Suisse (SAS).Ilsne contiennent plus que la quantité infime de sulfites qui se produisent lors du processus naturel de fermentation. Précisons que le goût de ces crus ne change pas car ils sont immédiatement pressés. Cependant, leur durée de conservation est limitée.

Votre expert Jan Schwarzenbach, MW

L’ajout de SO2 permet de mieux protéger le vin contre l’oxydation et aussi de lutter plus efficacement contre les bactéries. Le vin est ainsi plus stable et il se conserve plus longtemps. Par contre, l’inconvénient du soufre est son odeur et un goût plus ou moins marqué selon le vin et la quantité ajoutée. Pour les personnes manifestant une intolérance au sulfite, il existe aussi du vin pressuré sans adjonction de SO2. Ces vins ont une date limite de conservation qui varie selon le producteur, comme les crus de Gérard Bertrand, qui seront prochainement en vente chez Coop. Ils conviennent aux personnes ayant une intolérance au sulfite et s’inscrivent parfaitement dans la «tendance bio».

 

Interview avec la Coopération - Jan Schwarzenbach

Coopération: Que signifient les expressions "sans soufre" et "sans sulfite" et à qui sont destinés les deux vins "free from" désormais en vente?

Jan Schwarzenbach: d'une part aux consommateurs soucieux de leur santé et d'autre part aux amateurs de vin qui souffrent d'une intolérance aux sulfites. Le vin est vinifié sans ajout de soufre ou de tout autre additif. Autrement dit, il ne renferme que les composants naturels du raisin et ce qu'ont produit les levures pendant la fermentation alcoolique. Toutefois, pendant cette phase, les levures produisent aussi quelques sulfites, le vin n'en est donc pas totalement exempt. C'est pourquoi les personnes allergiques peuvent quand même connaître des réactions.

Coopération: Qu'est-ce que l'ajout de soufre apporte au vin?

Jan Schwarzenbach: On ajoute des sulfites ou parfois d'autres substances naturelles au vin pour le protéger de l'oxydation et de l'activité microbienne. Le vin est stable et peut ainsi mieux se conserver. On en retrouve d'infimes traces dans le produit fini.

Données personnelles

Veuillez vous connecter.
Cette fonction n’est accessible qu’aux utilisateurs enregistrés.
Connexion Inscription Fermer les notes de dégustation