Retour à la vue d'ensemble

Michel Sarrazin et Fils

Les domaines bourguignons prennent souvent le nom de leur fondateur, ce qui n'est pas sans créer quelques quiproquos. Disons-le donc d'emblée: l'entreprise familiale Michel Sarrazin et Fils est aujourd'hui en réalité gérée par les deux fils, à savoir Guy et Jean-Yves. Ceci dit, chez les Sarrazin, on est vigneron de père en fils depuis le XVIIe siècle! Si Michel a donné son nom à la propriété, c'est parce qu'il y a débuté la mise en bouteille en 1964.

Situé à Charnailles, petit hameau appartenant à la commune de Jambles, au cœur de la côte chalonnaise, le domaine s'étend fièrement sur 35 hectares. Il est essentiellement établi dans l'appellation Givry, bien connue, mais aussi dans les appellations Mercurey, Maranges, Bourgogne et Côte chalonnaise, les deux dernières étant régionales. Guy Sarrazin habite aujourd'hui à Givry, mais l'entreprise s'est développée à Charnailles, son fief d'origine, et elle y restera. "Jean-Baptiste Sarrazin s'est établi ici en 1671 et ses parents étaient déjà vignerons", explique Guy, le sourire aux lèvres.

Pour les deux frères, disposer de vignes réparties sur des parcelles différentes est incontournable. Cela permet de proposer une large palette de vins, de l'aligoté au crémant en passant par le vin rouge, depuis l'appellation régionale jusqu'à celle de "premier cru". "A Givry, le raisin mûrit relativement tôt et donne des vins rouges particulièrement fruités, avec des notes de cerise et de cassis. A Mercurey et notamment à Maranges, en revanche, la maturation est bien plus longue. Les vins se caractérisent donc par une plus grande minéralité et moins de fruité", explique Guy, qui s'occupe avant tout de la vinification et de l'élevage des vins pendant que son frère travaille dans les vignes. Il est particulièrement fier de sa cuvée 2018: "C'était une année ensoleillée qui a donné des vins à la matière ample et charnue, au fruit très prononcé!"