Retour à la vue d'ensemble Sélectionner la région…

Valais

Le Valais est le plus grand canton viticole de Suisse. À ce titre, il dispose d'un immense potentiel de qualité. Plus de 20 cépages prospèrent avec bonheur dans la vallée du Rhône, à des altitudes variables et sur des terroirs très diversifiés. Le Valais abrite de très anciens cépages, comme la petite arvine, le heida, l'amigne, le cornalin ou l'humagne.

Histoire

Il y avait de la vigne en Valais avant même que des tribus celtes ne colonisent cette région, vers 600 av. J.-C. Mais ce sont probablement les Romains qui y élaborèrent les premiers vins. À partir du IVe siècle, avec la christianisation du Valais, la viticulture gagna en importance, grâce au rôle clé joué par les monastères. À partir du milieu du XIVe siècle, des épidémies de peste et le refroidissement climatique contraignirent beaucoup d'agriculteurs à émigrer. La grande renaissance de la viticulture valaisanne ne se produisit qu'en 1960, avec l'arrivée du chemin de fer en Valais. Simultanément, les vieux cépages difficiles à cultiver furent remplacés par de nouveaux cépages comme le chasselas, le pinot noir ou le silvaner. Du point de vue quantitatif, la production viticole valaisanne atteignit son apogée en 1983. À partir de là, les vignerons changèrent de stratégie et misèrent sur la qualité. La première appellation d'origine contrôlée AOC fut introduite en 1990, et quelque temps plus tard diverses communes obtinrent le droit à l'appellation «Grand Cru».

Géographie

Le vignoble valaisan s'étend sur une distance de 80 kilomètres entre Visperterminen, le village de montagne devenu le haut-lieu du heida, et le coude du Rhône à la hauteur de Martigny. À des altitudes très variables (entre 450 et 1'100 mètres) et sur des terroirs d'une grande diversité (granit, lœss, calcaire, gravier), 49 cépages prospèrent en Valais, tous soumis à une réglementation AOC. L'essentiel du vignoble se trouve sur la rive droite du Rhône, c'est de là que proviennent 85 % des vins valaisans.

Climat

Situées au cœur des Alpes et protégées des intempéries par les barrières montagneuses, les vignes valaisannes bénéficient d'un climat steppique soumis au fœhn, un vent sec et chaud de secteur sud. Avec ses 2'100 heures d'ensoleillement par année et moins de 600 millimètres de précipitations par année et par mètre carré, le Valais offre les conditions idéales pour la viticulture.

Vins

Les vins qui donnent le ton sont le chasselas, minéral et frais, le pinot noir, toujours très expressif, et d'élégants assemblages, dont le plus connu est la Dôle. Les vignerons valaisans produisent de plus en plus de vins exceptionnels à partir de cépages indigènes très originaux, comme le heida, la petite arvine, l'amigne, l'humagne, le cornalin et la syrah.

Cépages

Le pinot noir (1714 hectares), le chasselas (1081 hectares) et le gamay (726 hectares) se taillent la part du lion. Mais d'autres cépages ont le vent en poupe: la petite arvine (150 hectares), la syrah (157 hectares), l'humagne rouge (125 hectares) et le cornalin (115 hectares).

Superficie

5'100 hectares

Carte

Régions viticoles

Pour en savoir plus sur vos régions viticoles préférées

Nos suggestions pour cette région: Valais

Données personnelles

Veuillez vous connecter.
Cette fonction n’est accessible qu’aux utilisateurs enregistrés.
Connexion Inscription Fermer les notes de dégustation