Retour à la vue d'ensemble Sélectionner la région…

Genève

Genève est le troisième plus grand canton viticole de Suisse. La qualité de ses vins est en progression constante. Le chasselas et le gamay continuent de donner des vins de tous les jours particulièrement digestes, mais les nouveaux porte-drapeau de la viticulture genevoise sont désormais des spécialités comme le sauvignon blanc, le gamaret et les mousseux.

Histoire

Les Romains furent les premiers à planter de la vigne à Genève il y a 2'000 ans. Mais la viticulture y connut surtout son apogée grâce à la noblesse qui gravitait autour des ducs de Bourgogne. La première mention dûment attestée par un document date de l'année 912. Il s'agit de la donation au Priorat de Satigny d'un domaine viticole par la comtesse Eldegarde. Au début du XVIIIe siècle, on cultivait à Genève plus de 2'000 hectares de vignes. À la fin du XIXe siècle, le réseau ferroviaire permit d'améliorer les liaisons avec les régions viticoles de la France voisine, ce qui signifia pour la viticulture genevoise une nette baisse de son importance. Après des années de surproduction, le vignoble genevois amorça son redressement dans les années 1980 et connut une véritable renaissance qualitative en 1988, avec l'institution d'une réglementation AOC, ce qui était une première en Suisse.

Géographie

Le vignoble genevois entoure la ville de Genève comme un collier de perles. Il se divise en trois sous-régions. La «Rive droite» (785 hectares) est la zone viticole la plus importante, avec Satigny en son centre. Son terroir est constitué de très vieilles moraines glaciaires et de sols alluvionnaires. Avec ses 273 hectares, la zone «Entre Arve et Rhône» désigne la plaine qui se trouve à l'ouest du centre-ville. Les sols morainiques y sont riches en calcaire et en gravier. La troisième sous-région, «Entre Arve et Lac» (239 hectares) se situe entre la ville et Hermance. À partir de là, la rive du lac se trouve sur territoire français. Les sols qui prédominent ici sont constitués de moraines moyennement compactes.

Climat

Le climat tempéré dû à la présence du lac, au bon ensoleillement (1800 heures par année) et aux précipitations relativement faibles pour la Suisse (820 millimètres de pluie par année et par mètre carré) offrent aux vignes de bonnes conditions de croissance.

Vins

En termes de quantité, les vins les plus représentés sont les chasselas, légers et élevés en cuves d'acier, et les gamays, frais et fruités. En termes de prestige, les vignerons genevois excellent aujourd'hui avec des spécialités comme le sauvignon blanc ou le viognier, mais surtout avec le gamaret, un cépage suisse obtenu par croisement, et avec de très bons mousseux.

Cépages

Chasselas, gamay, pinot noir, chardonnay et gamaret, ainsi qu'une quinzaine d'autres cépages, parmi lesquels le viognier, l'aligoté ou le cabernet franc.

Superficie

1'296 hectares

Carte

Régions viticoles

Pour en savoir plus sur vos régions viticoles préférées

Nos suggestions pour cette région: Genève

Données personnelles

Veuillez vous connecter.
Cette fonction n’est accessible qu’aux utilisateurs enregistrés.
Connexion Inscription Fermer les notes de dégustation