Retour à la vue d'ensemble Sélectionner la région…

Espagne

La première région viticole d'Espagne à acquérir une certaine notoriété ne fut pas la Rioja, comme on pourrait le penser. Non, ce sont les régions de Jerez et de Málaga qui, au XIXe siècle, furent le point de départ des exportations espagnoles de vin. Leur réputation dépassait en effet largement les frontières du pays.

Histoire

L'histoire de la viticulture espagnole commença vers 1'100 av. J.-C., lorsque les Phéniciens fondèrent Cadix et y plantèrent les premières vignes. Grands amateurs de vin, les Grecs, les Carthaginois et les Romains importèrent également leurs vins d'Espagne. Après la chute de l'Empire romain, l'Espagne connut quelques siècles sombres avec l'occupation du pays par les Goths et les Maures. Il fallut attendre 1492 et la victoire des chrétiens sur les Maures à Grenade, pour que la viticulture renaisse et que les vins espagnols s'exportent à nouveau. L'Angleterre importa en masse le sack ou sherry (xérès), le tent (alicante) ou les vins des îles Canaries.

Géographie

L'extrême diversité géographique du pays permet à l'Espagne de produire des vins de nature différente.

Vins

Les meilleurs vins proviennent du nord, de régions comme la Rioja, la Navarre, la Catalogne et la Ribera del Duero. Les vins de table sont produits principalement dans la Manche, où prédomine l'airén, un cépage blanc. Le sud du pays est connu pour ses exceptionnels vins d'apéritif, comme le sherry, le malaga ou encore le montilla.

Superficie et quantité produite

1,2 million d'hectares; environ 35 millions d'héctolitres par an.

Carte

Régions viticoles

Pour en savoir plus sur vos régions viticoles préférées.

En savoir plus sur l'Espagne

Nos suggestions pour ce pays: Espagne

Données personnelles

Veuillez vous connecter.
Cette fonction n’est accessible qu’aux utilisateurs enregistrés.
Connexion Inscription Fermer les notes de dégustation