Retour à la vue d'ensemble Sélectionner la région…

Argentine

En raison de certaines particularités climatiques, l'Argentine est un pays particulièrement propice à la viticulture biologique. Les faibles précipitations, par exemple, réduisent l'apparition des maladies cryptogamiques, donc le recours aux fongicides. Les divers vignobles d'Argentine offrent des conditions idéales pour des cépages fort différents, ce qui conduit à une grande diversité de types de vin.

Histoire

Les conquérants espagnols introduisirent les premiers plants de vigne en Argentine, vers 1556. C'est à cette époque que les églises et les monastères commencèrent de créer des vignobles. Un jésuite du nom de Pater Cedrón planta un jour des ceps européens provenant de sa patrie, pour en faire du vin de messe. On suppose que ces premiers ceps sont les ancêtres des cépages connus aujourd'hui sous le nom de criolla chica, criolla grande et cereza. Ces cépages espagnols, jadis très connus et à longue durée de vie, continuent d'être les plus cultivés en Argentine. Le promoteur le plus important de la viticulture argentine fut Don Tiburcio Benegas (1844–1910). En 1883, il fonda à Godoy Cruz le domaine viticole Trapiche, qui existe encore aujourd'hui, où il procéda à des expériences avec toutes sortes de plants de vigne. Son beau-père, Don Eusebio Blanco, avait déjà écrit en 1872 le premier livre jamais consacré à la viticulture argentine. Au cours des XVIIIe et XIXe siècles, les immigrants italiens, français et espagnols apportèrent également leur expérience et firent de l'Argentine un pays viticole moderne.

Géographie et vignobles

La plaine (la pampa) argentine ne se prête guère à la viticulture. La plupart des vignes se trouvent à l'ouest du pays, sur les contreforts des Andes, dont les sommets sont enneigés toute l'année. Du nord au sud, les régions viticoles sont les suivantes: La Rioja, Catamarca, Salta, Mendoza, San Juan, Río Negro, Neuquén, La Pampa, San Luis, Córdoba et Tucumán. Le climat de l'Argentine étant sec et les précipitations faibles, il est impossible d'y cultiver la vigne sans irrigation artificielle. L'eau provient de la fonte des neiges de la cordillère des Andes et des puits. C'est grâce à un système sophistiqué permettant l'irrigation artificielle des sols que la province de Mendoza est devenue le vignoble le plus important du pays. En Argentine les ceps ont en moyenne 50 ans, un âge plus que vénérable.

Vins

On produit en Argentine tous les types de vin: rouge, blanc et rosé. Les cépages les plus fréquents dans les vignes sont le criolla chica, le criolla grande et le cereza. Mais ils sont essentiellement utilisés pour la fabrication de vins de table. Les principaux cépages rouges sont les suivants: cabernet sauvignon, malbec, merlot, nebbiolo, sangiovese, pinot noir, syrah, tempranillo et bonarda. Les principaux cépages blancs sont les suivants: chardonnay, ugni blanc, pedro giménez, riesling, sémillon et muscat d’Alexandrie.

Superficie et quantité produite

240'000 hectares; environ 15,5 millions d'hectolitres par an.

Carte

En savoir plus sur l'Amérique du Sud

Nos suggestions pour ce pays: Argentine

Données personnelles

Veuillez vous connecter.
Cette fonction n’est accessible qu’aux utilisateurs enregistrés.
Connexion Inscription Fermer les notes de dégustation