Le pinot gris

Ce cépage est une variation qui descend du pinot noir, raison pour laquelle sa patrie est la Bourgogne. Malgré sa coloration rouge bleutée, le pinot gris est bel et bien un cépage blanc, car les pigments qui donnent sa couleur au vin ne se trouvent pas dans la pulpe, mais dans la peau des baies.

Le pinot gris possède une longue lignée d'ancêtres. On suppose que sa mutation à partir du pinot noir s'est effectuée déjà au Moyen Age. Il est vraisemblablement originaire de Bourgogne.

Le pinot gris est élevé indifféremment en vin blanc ou en vin rouge. Elaboré en vin rouge, ce cépage sert à composer des assemblages avec le pinot noir. Vinifié en blanc, on le trouve dans le Bourgogne Blanc, en association avec l'aligoté, le pinot blanc, voire parfois le chardonnay. Sa désignation de pinot gris indique justement une variation de la pigmentation. Il existe des baies de pinot gris plus ou moins claires ou plus ou moins foncées. Le vin élaboré à partir de ce cépage arbore une robe jaune d'or. La teneur en acidité de ce cépage est généralement faible, raison pour laquelle il est nécessaire de le cultiver sous des climats plutôt frais, si l'on veut éviter d'obtenir des vins plats. Autrement le pinot gris donne des vins très concentrés, qui affichent au nez des arômes d'amande, de miel et de figue.

En Alsace ce cépage jouit d'une solide réputation et, même si la superficie plantée est modeste, il est considéré là-bas comme un cépage noble. On l'appelait jadis tokay d'Alsace, mais cette désignation a finalement été interdite par la commission de l'UE, car elle prêtait à confusion avec le tokay hongrois.

Le pinot gris est également connu en Hongrie sous le nom de szürkebarát ou moine gris, par allusion aux moines qui y ont introduit ce cépage. Surtout cultivé dans le Bade-Wurtemberg, le pinot gris permet d'élaborer, en Allemagne, des vins doux plus riches en alcool, qui disposent d'une AOC et portent le nom de Ruländer. Mais depuis peu, on l'utilise également pour élever des crus en vins secs, avec une acidité prononcée, qui portent alors le nom de Grauburgunder. Le pinot gris est également représenté en Autriche, en Roumanie et dans le nord de l'Italie.