Le heida (païen)

Le heida est un cépage typique du Haut-Valais. Un peu plus bas dans la vallée, le même cépage prend le nom de païen, au Jura celui de savagnin blanc et en Allemagne celui de traminer.

Dans le dialecte haut-valaisan, heida signifie ancien, originel. Ce cépage fait en effet partie de ces variétés très anciennes qui, par suite de mutations et de croisements fortuits, sont en quelque sorte les ancêtres des cépages nobles que nous connaissons aujourd'hui. Il s'est implanté dans la vallée du Rhône au Moyen Age. Sur les versants escarpés et ensoleillés du val de Viège, le heida trouva les conditions idéales pour se développer. A Visperterminen, les vignes en terrasses sont soutenues par des murs en pierre sèche caractéristiques et prospèrent à une altitude qui oscille entre 600 et 1150 mètres. Le rayonnement solaire y est optimal, et durant les chaudes journées d'arrière-automne où souffle le föhn, les raisins peuvent atteindre leur pleine maturation. Les vins issus de païen se caractérisent par leur robe flamboyante, jaune paille. Ils affichent au nez des arômes prononcés de fruits exotiques et déploient en bouche une matière vigoureuse. Dans le langage populaire, le heida a des vertus insoupçonnées: grâce à lui on peut s'exprimer à l'infini de manière avisée, se sentir prodigieusement heureux et riche, et posséder la force d'un taureau. Depuis quelques années, le païen est également cultivé en plaine dans le Bas-Valais. C'est un cépage qui accompagne idéalement le fromage d'alpage, la viande séchée ou les terrines de viande corsées.

Recommandations personnelles pour le: heida (païen)

Données personnelles

Veuillez vous connecter.
Cette fonction n’est accessible qu’aux utilisateurs enregistrés.
Connexion Inscription Fermer les notes de dégustation