Le bastardo

Ce cépage est originaire de France, où il est connu sous le nom de trousseau noir. Son existence est attestée pour la première fois en 1732, dans le Jura français. De récentes analyses ADN ont révélé que le trousseau descend du traminer.

Dans la péninsule ibérique, le bastardo porte de nombreux noms différents. C'est au Portugal qu'il offre la plus grande superficie plantée. Il est utilisé dans l'élaboration des vins de Porto et de Madère. En Espagne, son encépagement se limite essentiellement à la Galice et à la Rioja. C'est un cépage au mûrissement précoce, qui donne des vins rouges à la forte teneur en alcool, mais plutôt pauvres en acidité.