Retour au profil

L'ascension spectaculaire du Tessin

Le Tessin a connu une révolution viticole au début des années 80. Si à l'époque, on produisait avant tout des vins sans prétention que l'on servait dans des carafes en céramique pour le côté folklorique, aujourd'hui en revanche, la production a atteint un niveau international en termes de qualité.

Et c'est le merlot qui occupe (presque) tout le devant de la scène. En effet, ce cépage s'étend sur plus de 80% des 1100 hectares encépagés de la région la plus ensoleillée de Suisse. C'est ce même cépage que l'on retrouve dans les grands crus du Bordelais.

L'essor des vins tessinois a commencé avec quelques marginaux suisses allemands qui, attirés par la culture latino-méridionale de la région, s'étaient mis en tête de produire des vins d'excellence dans ce terroir. Lorsque Christian Zündel, Daniel Huber, Werner Stucky et Adrian Kaufmann eurent bouclé leurs études et reçu une formation de premier ordre, la bande envisagea de produire des vins comparables à leurs modèles du Bordelais: vinification classique en rouge et élevage en barriques françaises. Elle connut bientôt ses premiers succès et attira les imitateurs. Quant aux "pères" de l'œnologie moderne au Tessin, ils empruntèrent le même chemin. Parmi les étudiants de l'université de Bordeaux, on put alors compter des noms connus tels que Luigi Zanini, Cesare Valsangiacomo, Claudio Tamborini et Sergio Monti, venus suivre des cours dans le temple du merlot. Ces dernières années, une jeune génération de viticulteurs bien formés a aussi tenté le grand saut dans l'indépendance et a monté ses propres exploitations.

Selon Gaby Gianini, propriétaire du Castello di Morcote, le climat du Tessin fait du merlot le cépage idéal pour la région. Situé près du lac de Lugano, le Castello di Morcote produit des vins de qualité. Ce domaine a mis en bouteille spécialement pour Mondovino l'excellent Il Rubino Edition spéciale Peter Keller 2016 (voir offre dans les vins rares). Récemment, il a acquis l'exploitation d'Adrian Kaufmann qui n'avait pas trouvé de repreneur. Werner Stucky, le pionnier charismatique de la viticulture, a quant à lui investi dans l'avenir en créant une société commune avec Jürg Hügin de la Cantina della Rocca. Les vins continuent néanmoins d'être commercialisés sous leur label d'origine. Chez Christian Zündel et Daniel Huber, c'est la génération suivante qui prend (ou a déjà repris) les rênes.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que cette stratégie qui consiste à miser à cent pour cent sur la qualité a porté ses fruits chez les viticulteurs tessinois. Ils n'ont aucun mal, ou très peu, à vendre leurs crus, d'autant que leurs vins ont déjà volé la vedette à plus d'un vin de Bordeaux connu lors de dégustations à l'aveugle. Et leur renommée ne cesse de croître depuis que le magazine américain "Wine Advocate" évalue les vins suisses et leur attribue des notes élevées. Citons par exemple le Sass 2013 de Christian Zündel qui a reçu 94 points sur 100 ou Il Canto della Terra Monti 2013 du domaine Cantina Monti qui a obtenu 93 points.

Ticino DOC Merlot Il Rubino Special Edition Peter Keller Tenuta Castello Morcote 2016

Printemps frais et humide, mois de juin pluvieux et automne très ensoleillé: l'année 2016 n'a pas été de tout repos pour les vignerons suisses! Pourtant, durant cette année, le domaine tessinois Castello di Morcote a produit d'excellents vins. La cuvée spéciale a été élaborée à partir de raisin … Voir le produit
CHF 24.95
75cl (10centilitre = 3.33)
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
32
33
34
35
36
37
38
39
40
41
42
43
44
45
46
47
48
49
50
51
52
53
54
55
56
57
58
59
60
61
62
63
64
65
66
67
68
69
70
71
72
73
74
75
76
77
78
79
80
81
82
83
84
85
86
87
88
89
90
91
92
93
94
95
96
97
98
99
100
101
102
103
104
105
106
107
108
109
110
111
112
113
114
115
116
117
118
119
120
bouteilles dans le panier placer
6

disponibilité