Retour au profil

Ingrid Groiss

Une jeune viticultrice qui vise les sommets. Si vous prenez le train de Vienne en direction du nord-ouest, vous tomberez tôt ou tard sur le vignoble Weinviertel.

Plus vous vous éloignez de la métropole, plus les passagers se font rares. Et arrivé à Breitenwaida, vous avez de fortes chances d'être le seul passager à descendre du train. C'est ici, dans un environnement rural et calme, que vit et travaille Ingrid Groiss. C'est elle qui a remis ce village sur la carte des vignobles. Il ne reste que trois viticulteurs pour s'occuper des vignes. Beaucoup de jeunes désertent le coin ou travaillent en ville en journée

Ingrid Groiss, elle, a décidé de rester: "J'ai toujours voulu devenir viticultrice", explique-t-elle. La jeune femme de 37 ans a d'abord suivi une formation de tourisme et décroché un diplôme d'économie avant de se consacrer à sa passion, le vin, renouant ainsi avec la tradition familiale. Ingrid Groiss n'est pas encore très connue en Suisse, mais cela ne saurait tarder: les vins de sa production n'ont pas à rougir de la comparaison avec ceux des meilleurs producteurs du Weinviertel, voire de toute l'Autriche. Lors de la dégustation à l'aveugle du magazine autrichien "A la carte", son Grüner veltliner Reserve In der Schablau 2016, le vin du mois de novembre, s'est ainsi classé à la première place dans la catégorie des vins de réserve, obtenant pas moins de 94 points sur 100.

Ingrid Groiss qui, selon ses propres mots, est d'une nature passionnée et déterminée, travaille la vigne de façon pragmatique. Elle est convaincue que la qualité d'un vin dépend de celle du terroir et qu'il est essentiel d'observer la vigne pour savoir de quoi elle a besoin. La gestion durable des ressources est à ses yeux une évidence, et chez elle, la plupart des tâches viticoles – y compris la récolte des raisins – sont effectuées à la main. Ingrid Groiss cherche aussi à faire ressortir les caractéristiques des différents terroirs: "Chaque sol, chaque vignoble et chaque année sont différents; le vin est le reflet de toutes ces spécificités", explique-t-elle encore. Elle intervient donc aussi peu que possible dans le processus de vinification. Ingrid Groiss aime à se décrire comme la gardienne d'un savoir-faire plutôt que comme une productrice.

Jusqu'ici méconnus en Suisse, les vins phares d'Ingrid Groiss sont de véritables pépites que vous pouvez maintenant découvrir chez Mondovino: le Grüner veltliner Reserve In der Schablau "Edition Peter Keller" 2016 et le Riesling Braitenpuechtorff 2016 y sont d'ores et déjà disponibles à des prix imbattables.

Peter Keller, novembre 2017