Retour au profil

A la recherche de perles insoupçonnées

Sélectionner des vins est une mission aussi ardue que passionnante! Depuis ce printemps, d'excellents vignerons de Suisse et d'ailleurs élaborent des vins exquis pour la NZZ. Découvrez mon compte-rendu de recherche!

Situé au cœur du Chianti Classico, le Castello di Meleto, un château chargé d'histoire, offre une vue à couper le souffle sur les vignobles et les paysages toscans. Dans la salle de dégustation au style dépouillé, dix échantillons à l'étiquette masquée m'ont été proposés, avec un objectif bien précis: trouver un vin signature pour la sélection de la NZZ, en vente uniquement sur Mondovino. A l'issue de la dégustation, j'ai retenu trois crus: deux Chianti Classico 2013 provenant de parcelles isolées et un millésime 2010 Gran Selezione.

Une fois de retour en Suisse, j'ai à nouveau dégusté ces trois vins, et mon choix s'est finalement porté sur le Chianti Classico issu du terroir de Trebbio: le prestige d'un domaine se mesure principalement à ses vins de base, et qui plus est, ce cru raconte une histoire très intéressante! Le Castello di Meleto s'étend sur une superficie de 1100 hectares, principalement couverte de forêts, et les parcelles cultivées se trouvent à des hauteurs différentes. Le Chianti de la NZZ arrivera sur le marché en mars 2016.

Le Vidal 2014, un autre vin signature, est quant à lui déjà disponible à la vente. La version finale a été élaborée directement dans la cave du producteur zurichois Zweifel. Urs Zwiefel, le maître de chai, a assemblé diverses cuvées provenant de différentes cuves en acier, que j'ai ensuite dégustées. Finalement, il est apparu que le fait d'ajouter un peu de sauvignon blanc au vidal, qui se caractérise par une acidité marquée, le faisait gagner en richesse aromatique et en complexité. Le résultat: un vin blanc frais et rectiligne d'une belle simplicité.

Jusqu'à présent, le point d'orgue de la sélection a été ma visite chez Sabine Steiner à Schernelz, sur les rives du lac de Bienne. La viticultrice ne m'a proposé que deux échantillons à la dégustation et l'un d'entre eux était un cru qu'elle produisait pour la première fois; c'est justement sur ce dernier que j'ai jeté mon dévolu. Il s'agit d'un sauvignon blanc rare et de grande qualité issu d'une seule et même parcelle. Il est proposé à la vente depuis début novembre et seules 200 bouteilles sont disponibles.

Mes visites dans les différents domaines me permettent de découvrir comment travaillent les viticulteurs, mais aussi d'apprendre à connaître les personnes qui se cachent derrière les crus produits ainsi que leurs idées et leurs philosophies. Les visites ne sont pas toujours possibles, mais certains producteurs ne reculent devant rien pour me faire découvrir leurs vins! La preuve avec la viticultrice autrichienne Silvia Heinrich, qui est venue en Suisse pour m'apporter trois échantillons de ses vins du Burgenland, une région que je connais depuis des années. Et mon choix s'est finalement porté sur le troisième cru, un superbe blaufränkisch très typique élevé en fûts de bois, qui a l'étoffe d'un vin signature.

Texte: Peter Keller