Retour au profil

Languedoc: Grenache

Le Grenache est un très vieux cépage répandu dans plusieurs régions méditerranéennes sous différents noms, témoignant de sa vaste diffusion ancestrale: Alicante ou Garnacha en Espagne, Cannonau en Sardaigne, Grenache en France, Lladoner en Catalogne, Tocai Rosso ou Vernaccia Nera en Italie, etc.

Dans le Sud de la France, il est parfois appelé simplement Roussillon, en référence à la région où il a été introduit au 18e siècle avant de gagner le Languedoc, le Vaucluse puis la Provence.

Son origine est disputée entre l’Espagne et la Sardaigne. En effet, s’il est généralement admis que ce cépage est originaire d’Aragón au nord-est de l’Espagne, des chercheurs sardes ont récemment déclaré de façon péremptoire que son origine est « indiscutablement » la Sardaigne où il est appelé Cannonau depuis des siècles. Parmi leurs arguments, on peut lire que le nom espagnol Garnacha dériverait de l’italien Vernaccia, un cépage sarde dont les vins étaient réputé dans toute l’Europe au Moyen Age, et que le nom de Cannonau était déjà utilisé dès le 16e siècle en Sardaigne, tout comme la Garnacha en Espagne. Toutefois, une origine espagnole me paraît nettement plus plausible pour trois raisons :

- La Sardaigne a été une colonie espagnole entre 1479 et 1720, période durant laquelle plusieurs cépages ont pu être introduits.

- Aucun lien génétique n’a pu être établi entre le Grenache et les autres cépages de Sardaigne, tandis qu’en Espagne des liens de parenté ont été décelés avec au moins cinq cépages autochtones.

- La biodiversité du cépage est très faible en Sardaigne, alors qu’elle est très importante en Espagne, où des variations de couleurs ont été observées (Grenache Blanc et Grenache Gris), ainsi qu’une variante arborant une pilosité abondante sur la face inférieure des feuilles (Lledoner Pelut ou Garnacha Peluda).

Très tardif, le Grenache convient aux climats chauds et ensoleillés, où il donne des vins riches en alcool, aux arômes de fraises chaudes. En France, c’est l’un des cépages principaux de l’appellation Châteauneuf-du-Pape, et il donne les fameux rosés de Tavel et Lirac en Provence. Dans le Languedoc-Roussillon, le Grenache est souvent assemblé à la Syrah, au Carignan, au Mourvèdre ou au Cinsault. En mono-cépage, il donne les célèbres vins doux naturels de Maury, Banyuls et Rivesaltes.

Dr José Vouillamoz, septembre 2017