Retour au profil

Verre universel

Pour déguster tous vos vins dans le verre qui convient, inutile de vous constituer une collection: optez pour un verre universel!

La ligne Sommelier de chez Georg Riedel compte pas moins de 20 verres à vin différents: un pour le grüner veltliner, un pour le riesling, un pour les vins de la Loire, un pour le chablis, un pour les vins d'Alsace, un pour le sauternes, un pour le Rheingau… pour ne citer que les principaux verres à vin blanc. Quel intérêt pour l'amateur de vin? Et quel verre choisir pour un riesling du Rheingau: le modèle "Riesling" ou le "Rheingau"?

Personnellement j'aime la simplicité, et tout particulièrement en matière de verres à vin: chez moi, cela fait des années que j'utilise un seul et même verre pour 95 % des vins que je déguste. C'est précisément ce que je vous recommande aujourd'hui: n'encombrez pas vos placards de verres en tous genres, mais procurez-vous suffisamment d'exemplaires d'un seul verre universel.

A toutes les formations de l'Académie du vin, nous utilisons depuis de nombreuses années le verre à bourgogne de la gamme "VINA" de chez Schott-Zwiesel, et ce pour tous les vins y compris le champagne, le xérès et le porto. Ce verre élégant à longue tige, sans plomb, est particulièrement résistant et passe au lave-vaisselle.

D'expérience, je peux affirmer qu'il met merveilleusement en valeur tous les vins, à deux petites réserves près:

1.       ses parois sont plus épaisses que celles de verres modernes des maisons Zalto, Marienglas ou Gabriel, par exemple;

2.       les vins floraux, tout en filigrane (comme les bourgognes mûrs) n'y révèlent pas toute leur complexité ni leurs arômes.

C'est pourquoi, à titre privé, j'utilise le "Gabriel-Glas". Et croyez-moi: l'essayer, c'est l'adopter. Ses parois sont si fines qu'on ne les sent pas!

 

Caractéristiques du verre universel idéal:

Il réstiste au lave-vaisselle

Un verre qu'on n'utilise pas quotidiennement (ou du moins régulièrement) prend la poussière dans le placard. Utiliser des verres courants bon marché et réserver ses beaux Riedel aux grandes occasions n'a à mon avis aucun sens. Donc, la première des qualités pour un verre universel, c'est de pouvoir être utilisé tous les jours, ce qui implique qu'il résiste au lave-vaisselle. Vous verrez: dans un tel verre, même un vin simple a une chance de donner le meilleur de lui-même.


Il est sobre et neutre, sans fioritues


Pour un vrai amateur, il est impensable de déguster un vin dans un verre arborant gravures, facettes, couleurs et autres fioritures. La sobriété avant tout.


Sa tige est longue

Seul un néophyte intégral tient son verre par le calice. Cela réchauffe le vin et salit le verre. Cela dit, Riedel a sorti il y a quelques années un verre à vin sans pied, le «O wine tumbler», plutôt séduisant. J'ai eu l'occasion de le tester lors de ma dernière visite du MOMA de New York, car c'est le verre qui est utilisé dans le restaurant du musée. Mis à part l'absence de pied, ce verre est tout à fait correct, mais il est très vite constellé de traces de doigts.


Ses parois sont fines

Pour réduire au strict minimum les obstacles entre le vin et vous. Faites le test: essayez alternativement le Gabriel-Glas ou le verre universel Zalto et un verre à vin ordinaire. La différence est stupéfiante. Les verres à paroi épaisse élèvent une véritable barrière entre le vin et le palais.


Il a un calice ventru en forme de tulipe

Le but est d'empêcher les arômes de s'évaporer trop vite en les concentrant, et de pouvoir faire tourner le vin dans le verre sans éclaboussures.


Il est grand

Les vins blancs aussi se dégustent dans de grands verres, pour permettre au bouquet de se déployer pleinement. Je n'ai jamais compris pourquoi presque tous les restaurants et bon nombre de connaisseurs s'obstinent à servir le vin blanc dans des verres plus petits que ceux dévolus au rouge. Rien ne le justifie.


Il met en valeur 95% des vins

Du simple vin blanc fruité au porto vintage mûr et lourd en passant par toute la gamme des rosés et des rouges, un bon verre universel met parfaitement en valeur presque n'importe quel vin. Un verre ultra-spécialisé (par exemple le verre à riesling de la série Sommelier) n'offrirait-il pas une nuance en plus? Pour le savoir, il faudrait pouvoir effectuer une comparaison immédiate, et ce serait d'ailleurs une question de point de vue. Inutile donc de s'en préoccuper.


Cinq verres universels que je vous recommande:

·       Modèle "Cabernet-Merlot" Riedel (gamme VINUM)

·       "Gabriel-Glas"

·       Verre universel Zalto

·       Modèle "Golden Cut Allround" Marienglas

·       Modèle "Bourgogne" Schott-Zwiesel (gamme VINA)

Texte: Joachim Günther, novembre 2016