Retour au profil

La douceur de vivre méditerranéenne à l'état pur!

Quand je reçois des amis – surtout l'été – je leur sers toujours des antipasti. Et parce que mon cœur bat pour la Toscane, leur préparation se fait dans le respect de la tradition!

Bien entendu, les aubergines, courgettes et poivrons grillés ne doivent manquer sous aucun prétexte. Ça tombe bien: ces légumes sont prêts en un tournemain! Il suffit de les faire griller des deux côtés dans une poêle-gril bien chaude pour qu'ils présentent un beau motif, de les badigeonner d'huile d'olive extra vierge, de les parsemer de sel marin et le tour est joué. En refroidissant, ils se raffermissent et restent bien croquants. Accompagnez-les d'un généreux morceau de pecorino affiné à souhait et, bien sûr, de viande séchée dans toutes ses variantes: bresaola, salami, prosciutto di Parma, etc., le tout agrémenté de tomates séchées, de cœurs d'artichaut à l'huile et d'olives. Et voilà, votre entrée est prête! Buon appetito!

Parfois, je me donne un peu plus de peine et prépare des crostini. Frottez de fines tranches de pain avec de l'ail et badigeonnez-les d'huile d'olive. Grillez-les au four pour qu'elles soient bien croustillantes et garnissez-les de tomates finement hachées. Un grand classique toscan: les crostini con fegatini di pollo, agrémentés d'une pâte à base de foie de volaille, d'échalotes, d'anchois et de câpres.

Ce que j'apprécie le plus avec les antipasti, c'est qu'ils se servent aussi bien en plat qu'à l'apéritif. Et s'accommodent, en fonction, d'un vin blanc ou rouge; l'essentiel pour moi est qu'il soit produit en Toscane. Pour le blanc, ma préférence va à un vermentino aromatique de la Maremme ou à un cru léger des Marchesi Antinori; le chardonnay Frescobaldi élevé en barrique, plus étoffé, est également parfait. Pour le rouge, mon cœur balance entre un vin léger et un vin lourd: le Rèmole, délicieusement fruité, et le Chianti Classico. Mais ce qui m'importe le plus, c'est que le rouge servi avec les antipasti soit frais... le plaisir n'en est que plus intense!

Mes vins pour accompagner les antipasti:

Données personnelles

Veuillez vous connecter.
Cette fonction n’est accessible qu’aux utilisateurs enregistrés.
Connexion Inscription Fermer les notes de dégustation

Texte: Joachim Günther