Retour au profil

Minéral - Une nouvelle expression pour une ancienne saveur

Le terme minéral s'est généralisé dans les descriptions de vin; il est de plus en plus utilisé, aussi bien par les critiques de vins que par les profanes.

On dit d'un vin qu'il est minéral lorsqu'il affiche au nez des arômes de craie, de graphite, de roche ou de terre mouillée, d'iode et d'autres éléments semblables. Mais comment un vin peut-il avoir une odeur minérale, un goût minéral? Les substances minérales sont en effet généralement inodores, et les quantités de minéraux décelables dans un vin se situent nettement en dessous du seuil de perception d'un être humain. Pourtant il est incontestable que beaucoup de rieslings de la Moselle ont un goût de schiste, les vins du Priorat un goût de roche mouillée et les bons bourgognes souvent un goût de graphite. Quant aux meilleurs chasselas suisses, ils affichent au nez des arômes délicats de silex ou de craie.

Texte: Jan Schwarzenbach