Retour au profil

Tout feu tout flamme

N'aurions-nous pas tous un petit côté néandertalien? L'homme a toujours été fasciné par le feu, et moi la première, surtout lorsqu'il s'agit de faire griller un bon morceau de viande. Retrouvez mes meilleurs conseils grillades et les vins qui vont avec.

La folie des grandeurs

Quand je fais un barbecue, j'aime bien voir les choses en grand. Les petites brochettes, ce n'est pas vraiment mon truc: je préfère les morceaux plus imposants, comme une bonne côte de bœuf, une côtelette de veau bien épaisse, un carré de porc ibérique ou un poisson entier. J'aime couper et partager un beau morceau, je trouve cela très convivial. En plus, personne n'est obligé de retourner des saucisses tout l'après-midi!

 

Sans marinade!

En termes d'épices, je suis une puriste. Les marinades, très peu pour moi! Je préfère laisser reposer la viande cuite sur un morceau de beurre et un bouquet d'herbes aromatiques fraîches pour la parfumer. Pour la viande de bœuf, je privilégie des échalotes hachées très menu, c'est un délice. Ou alors je prépare du beurre à la moutarde: pour ce faire, mélangez 30 grammes de beurre mou avec deux cuillères à café de moutarde en poudre et une cuillère à café de moutarde de Dijon, réservez au frais, puis laissez fondre sur la viande bien chaude.

La folie des grandeurs

Quand je fais un barbecue, j'aime bien voir les choses en grand. Les petites brochettes, ce n'est pas vraiment mon truc: je préfère les morceaux plus imposants, comme une bonne côte de bœuf, une côtelette de veau bien épaisse, un carré de porc ibérique ou un poisson entier. J'aime couper et partager un beau morceau, je trouve cela très convivial. En plus, personne n'est obligé de retourner des saucisses tout l'après-midi!

Sans marinade!

En termes d'épices, je suis une puriste. Les marinades, très peu pour moi! Je préfère laisser reposer la viande cuite sur un morceau de beurre et un bouquet d'herbes aromatiques fraîches pour la parfumer. Pour la viande de bœuf, je privilégie des échalotes hachées très menu, c'est un délice. Ou alors je prépare du beurre à la moutarde: pour ce faire, mélangez 30 grammes de beurre mou avec deux cuillères à café de moutarde en poudre et une cuillère à café de moutarde de Dijon, réservez au frais, puis laissez fondre sur la viande bien chaude.

Un grain de sel

Pour des grillades encore meilleures, optez pour un sel de qualité, comme la fleur de sel, humide et floconneuse, ou le Maldon Sea Salt, dont les petits cristaux pyramidaux croquent sous la dent. Le top!

Du sarment pour le goût

Vous connaissez un vigneron? Alors demandez-lui de vous apporter du sarment pour votre prochain barbecue. Les branches donnent à la viande, au poisson et aux légumes un arôme très particulier. Et nous en arrivons au dernier point...

Le choix du vin

Pour bien accompagner les grillades, un vin doit être robuste, vif ou gouleyant. Avec la viande rouge, c'est très simple. Choisissez un vin originaire d'un pays réputé pour sa viande grillée: un malbec d'Argentine, un bordeaux rouge pour accompagner une entrecôte ou un filet de canard, un chianti pour sublimer un bistecca alla fiorentina ou encore un rioja avec de l'agneau. Grâce à leurs tanins robustes, ils tiennent parfaitement tête aux arômes puissants de viande et de grillé. Pour accompagner le poisson et la viande blanche, optez pour un vin vif. Rien de tel qu'un sauvignon blanc français ou néo-zélandais ou une petite arvine suisse aux arômes exotiques pour mettre de bonne humeur et rafraîchir les convives par une belle journée d'été. Enfin, pour accompagner les légumes grillés, je recommande un rosé gouleyant: mes préférés sont originaires du sud de la France ou du lac de Neuchâtel.

Et maintenant: faites chauffer le barbecue!

 

Données personnelles

Veuillez vous connecter.
Cette fonction n’est accessible qu’aux utilisateurs enregistrés.
Connexion Inscription Fermer les notes de dégustation